Darth Scorn



Pegi
▬ Année ▬
An 1 ap. TC

▬ Mois Actuel ▬
Elona

 

 Darth Scorn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Seigneur Noir des Sith
avatarCRÉDITS : 2

Fiche de personnage
CAPACITÉS:

ARMES:


Seigneur Noir des Sith

MessageSujet: Darth Scorn   Sam 11 Mar - 20:49
Darth Scorn

Votre Avatar


Pseudonyme : Ankou Sama
Votre Âge : 29
Crédit de l'Avatar : Nuxcia

Comment avez-vous connu le forum ? : Co-fondateur.


Nom : Weiss
Prénom : Keragan

Classe : Sith
Titre : Darth

Âge : 187

Genre : Mâle
Espèce : Echani
Orientation sexuelle : Hétérosexuelle

Lieu de Naissance : Dantooine


Taille : 1m84
Type de corps : Relativement fin.

Yeux : Cendreux

Peau : Blanche

Cheveux : Blancs
Coiffure : Gominés, tirés en arrière.

Signes distinctifs : Il est recouvert presque en permanence d'un masque ressemblant à un crâne humain, très facilement identifiable. Ses vêtements ont été inspirés par ceux du très puissant Seigneur noir des Sith: Marka Ragnos. Il est couvert intégralement de tissu et d'une armure, il est presque impossible de savoir à quoi il ressemble réellement ni même de connaitre sa Race.


Faction : Empire
Alignement : Côté Obscur

Capacités : Passé maitre dans l'art de plier la Force à sa volonté, il est capable d'utiliser les éclairs de Force, mais aussi des arcanes Sith altérant l'esprit de ses cibles. Il peut également aspirer la vitalité de ses adversaires au travers de la Force en créant des vides en elle. Bon bretteur, il se bat en utilisant le Tra'kata et le Dun Moch.
Armes : La Force, un sabre laser très particulier et surtout, son intelligence.

Aime : Lui.

Déteste : Tout ce qui n'est pas lui ou lié à lui.

Psychologie : Orgueilleux, méprisant, manipulateur, déviant, agressif, violent, psychopathe.


Parents : Donnée Inconnue.
Frères - Soeurs : Donnée Inconnue.

Situation relationnelle : Vaguement lié à Darth Ekath, jouit de sa propre liberté.

Enfants : Donnée Inconnue.


Les rejetons des exilés ne deviennent des Seigneurs que parmi les Sith.  [Darth Scorn ]



La famille Weiss avait été condamnée 155 ans avant le début du conflit entre la République et l’Empire. Pris au dépourvu, ils se réfugièrent sur Dantooine, une planète agricole, éloignée de tout, contrôlée par des ersatz de la République à Koondha.

C’était ce que disait les comptes rendus de cette planète. Toutefois, les Weiss découvrirent bien vite que seuls les mercenaires et les truands vivaient en maitres ici. Pauvres et désœuvrés, ils ne purent quitter cette planète couverte de plaine et de hautes herbes. Ce qui inquiétaient le plus les parents de cette modeste famille n’était pas leur propre subsistance, mais, celles de leurs deux enfants. Asae une jeune fille de 12 ans, svelte, dont la jeunesse annonçait la glorieuse beauté à venir, et le jeune Keragan, longtemps désiré, les parents Weiss avaient essayé toutes les méthodes possibles pour avoir ce fils. Après une décennie d’essai, la nouvelle fut annoncée.

Les Echani condamnaient les familles plus que les individus afin de couper ce qui était néfaste à leur société à la racine. De fait, Keragan naquit pendant son procès et poussa son premier cri vital lors de sa condamnation.

Alors qu’il avait trois ans, il demanda à sa sœur pourquoi ils ne vivaient pas avec les leurs. Sa sœur ne supportait pas son frère. Elle voyait dans son visage le tournant de leur existence de famille noble à travailleurs agricoles. Asae lui expliqua alors que ses parents avaient refusés d’entrer à la cours royale pour continuer d’essayer d’avoir un fils. Chose qui n’aurait jamais pu arriver s’ils avaient obéit. Le Roi et la Reine plus particulièrement, furent outrés de cette réponse qui constituait un crime envers la famille royale selon une date qui avait plus de cinq siècles et qui n’était plus appliquée. Mais, devant cette honte, le couple royal déterra cette loi et firent exilés les Weiss malgré les nombreux soutiens qu’ils reçurent. Asae termina alors son explication en déclarant à son très jeune frère qu’avant même de naitre, il avait été la cause de tout ça. Que tout avait été de sa faute.

Le jeune Keragan pleura toute la nuit durant dans la chambre qu’il partageait avec sa sœur. Gênée par les pleurs du garçonnet, sa sœur ne trouva d’autres solutions que de se lever et de le frapper jusqu’à ce qu’il se taise. Mais surtout pas au visage, elle ne voulait pas que les parents comprennent ce qu’elle faisait.

A ses cinq ans, Keragan et sa sœur étaient parti pêcher sur ordre de son père. Keragan refusait de se retrouver seul avec sa sœur et pour seule réponse n’eut le droit qu’à une claque de son père qui ne supportait pas la désobéissance. Malgré leur exil, les Weiss vivaient en echani, l’éducation des enfants était echani, ils avaient même appris dès leur 4 ans les formes de combat echani. Alors que sa sœur le battait avec sa canne à pêche, Keragan senti une chose étrange grandir en lui, puis plus rien. Il reprit connaissance quelques minutes après et constata immobile et sans tristesse ni joie que sa sœur s’était noyée dans la rivière.

Un an après cet évènement, Un individu tout de noir vêtu avait trouvé les Weiss et avait proposé, fidèlement à la tradition Echani de devenir le mentor du jeune Keragan. Cet homme avait une peau rouge et des cheveux noirs plaqués en arrière. De longues excroissances de chair tombaient de son visage. Erudit, extraordinaire bretteur et fort de caractère, son père accepta bien vite. Sa mère s’effondra en larme. Sa mère… La seule personne qui l’aimait. Son père ne voyait plus en lui que son exil et la mort de sa fille. Elle refusa alors de le laisser partir et dans la société echani, les femmes décidaient.

Erias Korr se retourna vers Keragan et lui sourit. Intrigué, le jeune Echani désirait apprendre à ses côtés, mais il ne voulait pas quitter sa mère. Sa mère… Cette femme aimante et intelligente trouva le compromis parfait. Elle toujours si désireuse de contenter son fils décida qu’il irait étudier avec Erias le jour et qu’il serait avec sa famille le soir et la nuit.

Durant une année, Keragan étudia l’histoire galactique d’un autre point de vue. Erias lui expliqua que la République était violente, chaotique t encline au massacre envers ceux qu’il ne comprenait pas. Toujours prête à punir plutôt qu’à comprendre. Ces mots firent écho dans le jeune Keragan qui vivait ainsi depuis le début de sa vie. Bien que Républicain, le système des Echani n’en demeurait pas moins indépendant et n’appliquait que les lois Républicaine qui l’arrangeait. Keragan parla à Erias de l’Histoire que sa sœur lui avait racontée, l’érudit l’écouta attentivement et regarda le jeune Echani gravement :

-Crois tu qu’il soit possible d’être coupable avant sa naissance mon Apprenti ?
-Je le crois, Maitre. On me l’a toujours laissé croire.
-Là est la vérité Keragan, Tu dois te libérer des mensonges que l’on t’a raconté toute ta vie. Je connais un endroit dans la Galaxie ou s’il est fort, le plus jeune des garçons Echani exilé peut devenir un très puissant Seigneur. Respecté, craint, adulé. La vie d’un homme se mesure à ses actions. Nul n’est coupable sans avoir agit.

Les yeux du jeune Echani brillaient à l’évocation de cet endroit. Son père poursuivait le soir son entrainement physique et souvent même une partie de la nuit. Erias forgeait son esprit. Mais en restant la, cela ne changerait rien.

-Ma famille était une famille noble, je me demande ce que cela donne comme sensation… J’aimerais voir l’endroit dont vous me parlez Maitre.
-J’aimerais te le faire voir. Mais ta mère ne te laissera pas partir, pas plus que ton père qui est soumis à son autorité.

Déçu de cette vérité, Keragan rentra chez lui et le soir après son entrainement au combat, alors que son père et sa mère discutaient du niveau médiocre de leur fils en combat, sa mère laissa échapper des mots et un regard de mépris envers le fils soit disant aimé :

-Sans honneur nous ne rentrerons jamais chez nous, Asae était notre seul espoir, pas lui…

LUI ?! Sa mère le regardait, son mépris était devenu haine. Elle ajouta qu’elle ne laisserait jamais partir Keragan pour qu’il subisse ne futur misérable que ses parents avaient récoltés en le désirant… En désirant une malédiction.

Fou de rage, le garçon n’eut pas de perte de conscience cette fois ci alors que sa main sans toucher sa mère l’empêchait de respirer. Erias lui avait expliqué qu’une énergie mystérieuse les entouraient et liait tout dans la galaxie et que Keragan était un élu qui pouvait l’utiliser.

Alors que de l’écume blanche s’échappait de la bouche béante de sa mère qui cherchait tant bien que mal de l’air, son père fonça sur lui avec un couteau à la main. Ce père qui l’avait tant haït et sous couvert d’entrainement en avait toujours profité pour le battre. Keragan comprenait maintenant que sa sœur avait toujours eu le droit de frapper son frère, ses cris de souffrance dans la nuit n’aurait pas pus être ignorés pendant deux ans… Il tourna sa seconde main vers son père et utilisa le même procédé en allant très vite à son terme. Un craquement ignoble raisonna dans la maison. La nuque du père était brisée. Sa mère s’étouffait et poussa un couinement horrible en constatant la mort de son époux alors qu’elle comprenait l’issue inéluctable de ce qu’il se passait. Son regard terrifié se révulsa pendant une longue minute Keragan répondit à son sentiment de trahison par la cruauté. Il relâcha son emprise juste assez pour faire durer le supplice de cette femme ignoble et quand elle perdit conscience, il écrasa sa nuque en fermant le poing. Tout ça sans toucher personne.

Depuis que Keragan avait expliqué la mort de sa sœur à Erias, ce dernier l’avait considéré différemment, il ne l’appelait plus élève mais Apprenti. Il n’y comprenait pas grand-chose. Mais quand au beau milieu de la nuit un peu de lumière éclaira les yeux argentés de Keragan alors qu’une porte de maison modeste s’ouvrait, seule la voix de son Maitre retenti dans son cœur :

-Nous partons demain.



Le temps à cela de facétieux qu'il passe lentement dans une vie sans fin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Darth Scorn
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Galaxy at War - SWTOR :: LES DIVERS DÉPARTEMENTS :: Département de l'Information :: Données de l'Holonet :: Citoyens de l'Empire Sith-
Sauter vers: